Le lien entre l’hypertension artérielle (hypertension) et un risque accru de maladies cardiovasculaires, telles que crise cardiaque et accident vasculaire cérébral (AVC), est bien connu des scientifiques. Cependant, des études récentes ont mis en évidence le lien entre une mauvaise qualité du sommeil et l’hypertension artérielle ou les maladies cardiaques.

Cet article résume les dernières avancées dans ce domaine pour souligner les implications cliniques et présenter les orientations futures de recherches.

L’hypertension artérielle est connue comme un facteur de risque pour le cœur et les vaisseaux sanguins. Le diagnostic d’hypertension artérielle et le choix du traitement sont souvent décidés sur la base de mesures de la tension artérielle au cours de la journée. Cependant, des mesures de la tension artérielle pendant 24 heures consécutives (à l’aide d’un Holter) ont révélé que l’hypertension artérielle nocturne pourrait altérer encore plus la santé cardiovasculaire11.

D’autres études ont étudié les causes possibles de l’hypertension artérielle et ont conclu de manière surprenante qu’un sommeil court, et s’il est de plus de mauvaise qualité, augmente considérablement le risque de développer une hypertension artérielle12 13. Chez les sujets qui, par exemple, dorment très peu d’heures et qui souffrent donc d’une mauvaise qualité du sommeil, le risque de développer une maladie cardiovasculaire est augmenté de 63% et celui de développer une maladie cardiaque de 79 %, en comparaison à ceux dont la durée du sommeil est normale avec une bonne qualité de sommeil13. D’autres études ont confirmé que les personnes souffrant d’insomnie ont une probabilité plus élevée de 59 % de contracter une maladie artérielle, de 36 % de faire un infarctus du myocarde (crise cardiaque) et de 22 % de faire un AVC, comparativement aux personnes qui bénéficient d’une bonne qualité de sommeil14.

Si les personnes qui souffrent d’une mauvaise qualité du sommeil ont un risque accru d’hypertension artérielle et de maladies cardiovasculaires, une personne ayant une tension artérielle élevée souffre-t-elle donc également d’insomnie ? Des études épidémiologiques ont révélé qu’il existe un lien entre l’hypertension et l’insomnie: les patients atteints d’hypertension artérielle sont 2 à 3 fois plus susceptibles de souffrir d’insomnie que les personnes ayant une tension normale et les patients qui souffrent d’insomnie sont 2 à 3 fois plus susceptibles de souffrir d’hypertension artérielle, comparativement aux personnes qui jouissent d’une bonne qualité de sommeil15.

Comment devrions-nous traiter les personnes atteintes d’hypertension artérielle et d’insomnie ? Les données cumulatives ont conduit les chercheurs et les médecins à envisager de prescrire un médicament pour la tension artérielle au moment du coucher afin de la réduire au cours du sommeil11. Toutefois, cette modification de l’heure de prise du traitement pourrait ne pas être suffisante. Par conséquent, le traitement concomitant de l’insomnie et de l’hypertension artérielle pourrait être plus approprié pour réguler la tension artérielle et réduire le risque de maladies cardiovasculaires chez les patients souffrant d’insomnie et l’hypertension.

Pas de commentaires

Commentaires sont fermés.